la chasse notre plaisir

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Recherche témoignages sur l'utilisation de l'épieu au ferme ainsi que sur le ferme en général

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

Chasseur de sanglier.com

avatar
Je prépare un dossier sur l'utilisation de l'épieu au ferme ainsi que des anecdotes concernant le ferme pour la revue "sanglier techniques de chasse".

Je précise : Tout récit de ferme avec ou sans épieu.

Je recherche des portraits de chasseurs et/ou des rapports.
http://chasseurdesanglier.over-blog.com/article-recherche-temoignages-sur-la-chasse-a-l-epieu-et-le-ferme-89787580.html



Dernière édition par Chasseur de sanglier.com le Dim 27 Nov - 6:49, édité 1 fois

http://chasseurdesanglier.over-blog.com/

GRISCELLI Louis

avatar
Salut chasseur de sanglier, tu recherche des gens qui vont sur les fermes avec des epieux uniquement, ou bien des chasseurs qui vont sur les fermes même avec d'autres armes style fusil ou dague par exemple.
Je fais parti de cette seconde catégorie..

Chasseur de sanglier.com

avatar
Je recherche toutes sorte de récits avec ou sans épieu !
Tout récit de ferme.
Je rentrerai dimanche soir de la chasse.

merci

http://chasseurdesanglier.over-blog.com/

GRISCELLI Louis

avatar
D'accord,je te raconterai mes aventures sur des fermes de sangliers alors...

jos26

avatar
ca va etre interressant louis ,on attend merci

dimitri

avatar
Admin
je pense que je pourrais faire part de mes ferme aussi
je suis pas mal aussi Laughing

http://armorchasse.forumgratuit.org

jos26

avatar
ok dimitri,hate de lire tes recits

Chasseur de sanglier.com

avatar
Vous pouvez donc postez vos récits ici, je les mettrai en forme. Si vous parlez à la première personne mettez moi votre prénom.
Vous serez prévenu à temps de la publication dans la revue : "sanglier techniques de chasse".

http://chasseurdesanglier.over-blog.com/

GRISCELLI Louis

avatar
Bon alors voilà je m'appel Louis et voici un témoignage de ferme où j'ai du intervenir :
Lors d'une battue aux sangliers, un posté a bléssé un sanglier qui faisait environ 85/90 plein (déja une grosse bête par chez nous) et tous les chiens se sont mis au ferme dans un épais roncier quasi impénétrable.
Après concertation avec mon cousin, nous avons décider que ce serait moi qui irait sur le ferme pendant que lui occuperait un poste de refuite eventuel.
Nous intervenons qu'a une seule personne sur le ferme pour des raisons de sécurité et nous n'avons pas a nous soucier d'où est l'autre chasseur...
Je penetre donc difficilement dans le roncier avec difficulté pour essayer d'arriver au contact avec les chiens. Il faut que je me fasse un chemin a l'aide d'une serpe dans cette végétation et une fois arriver sur le lieu du ferme... je vois les chiens qui aboient en regardant vers moi, mais pas de sanglier scratch
Je regarde bien de partout, toujours pas de sanglier, bizzare...
Soudain, je sent que quelques chose bouge sous mes pieds, enfin juste a coté à 1 ou 2 mètres..
Le sanglier est là mais les chiens se jettent dessus avant que je puisse lever la carabine, il va falloir que j'aille le daguer, mais la bête est assez grosse donc c'est risqué car je n'ai pas beaucoup de place pour bouger.
Je cherche ma dague et ... plus de dague!! perdu en descendant sur le ferme.. comment-faire? je reprends la carabine en main pose le canon derrière l'oreille en faisant gaffe que aucun chien ne se trouve dans la trajectoire de la balle et tire pour l'achever... Fin du ferme.
Il nous a quand même fallu faire un chemin pour sortir cette bête du roncier et cela nous a pris une bonne heure pour faire les 400 mètres qui nous séparaient du vehicule.
J'éspére que ce récit rentre dans ce que tu recherche mon cher chasseur de sanglier et si oui, je peux t'en mettre d'autres..

Chasseur de sanglier.com

avatar
très bien oui merci.

je le transfère à mon rédacteur en chef.

N'hésitez pas à m'en envoyer d 'autres

merci

http://chasseurdesanglier.over-blog.com/

GRISCELLI Louis

avatar
Pas de souci, ce soir j'en met encore un ou deux

Marlin


Salut Chasseur de sanglier, je veux bien contribuer aussi, je m'appel François.


Nous chassons dans un bois épais, je suis posté et mon père rabat, les chiens tiennent le ferme et les sangliers sortent un par un.
Mon père tir un sanglier de 85 kg dans la traque, il me dit qu'il est blésser mais n'a pas sa dague sur lui, "vient vite" me dit-il, pour servir le sanglier, ni une ni deux, je pose la carabine et arrive dans les ronciers pour servir l'animal qui est acculer par les chiens.
Le sanglier est face à moi, il claque des dents, j'éssais de le prendre par dérrière mais il tourne en même temps que moi, d'un coup le sanglier démarre en trombe pour me charger, il m'envoie un coup de boutoir qui me frappe la cuisse heureusement sans mal, je tombe à la renverse dans les ronces, les 9 chiens sont toujours agrippés au sanglier d'ailleurs ils m'ont sûrement éviter le pire sur ce coup là.
Mon père qui assiste impuissant à la scène, décide de tenter le tout pour le tout, il me dit "on va prendre chacun de son côté et ensuite on lui saute dessus", je le sens pas bien son plan mais il faut que l'on achève rapidement cet animal, l'action est prête, mon père s'élance sur le sanglier sauf que le goret à anticiper l'assaut, un coup de boutoir au père qui se retrouve les 4 fers en l'air, c'est à ce moment que je lui saute sur le dos et arrive enfin à la daguet.
Cette scène paraît longue, elle n'a durée que 4 longue minute, ce sont les chiens qui nous ont handicapés car quand ils tiennent l'animal ils ne lâchent plus, ce sanglier se tenait sur ses 4 pattes avec toutes ses facultés physique, la balle l'avait touché dans le bas ventre.

Marlin


Le départ de chasse vient d'être sonner, j'entre dans les broussailles avec les chiens, j'ai pas fait 10 m que les chiens sont au ferme, j'appuis mes compagnons mais ça ne bouge pas, est-ce un blaireau ? puis un grognement violent me ramène à la réalité, c'est bien un sanglier, les chiens n'osent pas approchés et c'est pas dans leurs habitudes scratch , peut-être une laie ?

Je monte sur les ronciers qui par leurs épaisseurs me porte littéralemet à 80 cm du sol et heureusement pour la suite.
Je suis à 5 m du ferme, je ne vois ni chien, ni sanglier tellement c'est sérré, je me pose un tas de question car l'animal ne bouge pas d'un poil, je suis maintenent à 1 m des chiens, avec mon canon de fusil j'écarte tant bien que mal les ronces qui forme un bouclier sous mes pieds afin de pouvoir aperçevoir ce qui se passe la dessous, je n'aurais pas le temps de finir la brèche, le sanglier me charge, sa hure est entre mes jambes qui ne touchent pas le sol, merci les ronces, je lui tir une brenneck sur le dos à bout portant, le sanglier fait demi tour et ira mourrir 10 m plus loin, c'est un joli mâle de 90 kg qui avait été blésser avec du plomb la veille.

Marlin


Cette journée là, le temps était épouventable, de la pluie en abondance et un vent à tout rompre.

Je suis posté car mon père veut rabattre, mon poste est situé la fuite des renards et éventuellemnt des sangliers, un bon poste mais pas facile à garder.

J'ai un ami non chasseurs avec moi au poste, le calibre 20 est chargé d'une balle et d'un coup de 2, le temps passe, nous n'entendons rien, je suis très vigilant malgré tout car si un animal vient vers nous il faudra faire vite. Il me semble entendre les chiens mené, je scrupte à droite, d'un coup mon accompagnant me tir sur l'épaule et me crie sanglier à gauche, je tir la balle à 40 m sur ce joli sanglier, aucune réaction, je suis certain de l'avoir touché.

Arrivé à l'anschutz, il y a du sang, nous suivons les indices sur 150 m, nous sommes maintenant devant ce demi hectare de ronciers en plein milieu d'un bois, nous le contournons et à l'évidence le sanglier n'est pas sortit, nous pouvons lâcher 2 chiens après avoir encerclé l'enceinte.


Les chiens le trouve rapidement et le tiennent bien au ferme, je tiens à aller finir le sanglier, je l'ai blésser donc je vais l'achever. J'avance doucement dans ce milieu ferme, tantôt à quatre patte, tantôt debout, pas facile du tout, puis le sanglier est là, à 10 m parmis des gaulis, il est de face et , les chiens sont devant son groin et moi je suis à genoux ce qui me rend le tir impossible. Le sanglier s'enfonce maintenant dans le plus épais et le plus noir du milieu du roncier, il y a des peupliers tombés qui font des belles cachettes mais qui ne m'aidront pas non plus.

Je suis à quelques mètres du sanglier, les chiens ne le lâche pas d'une semelle, il faut réussir à le voir maintenant, je pousse les éléments qui me gêne pour une bonne visibilité mais le sanglier n'attend pas lui, il me fonce dessus comme une éclaire et me donne un coup de boutoir dans la jambe puis repart dans sa forteresse Shocked , je lui envoie une balle un peu hasardeuse qui le touche sans être mortelle.
Je recommence l'opération une nouvelle fois, à peine écarté les ronces qu'il me charge encore en me touchant une seconde fois, je n'ai pas pû le tirer cette fois-ci, et lui est reparti ce loger dans sa planque, je ne sais plus comment faire, dès que je bouge il charge Mad.

En prenant le temps d'observé son lieu de refuge, détaillant tous les recoins, en éssayant de repérer un morceau de sa carcasse qui pourrait être visible, j'ai réussie à entrevoir son groin jusqu'à la base de l'oeil, il était couché face à moi, le groin au sol prêt à bondir, une fois cette partie d'anatomie repérer, le coup de grâce s'en suivi.

Mâle de 88 kg, la première balle était en pleine épaule et ressortie dans la gorge.

Marlin


Une battue aux chevreuils est organisée dans 25 ha de jeune plantations (6 ans) , nous sommes 3 rabatteurs et 4 chiens, nous voulons que les chevreuils sautent doucement les lignes.

Nous sommes arrivés à la moitié de la parcelle, les chevreuils sortent un peu partout, un brocard vient droit sur moi, je suis prêt à l'intercépté, mais à ma grande surprise, un sanglier se trouve dérangé par ce chevreuil et les 2 animaux se suive maintenant, ils sont à 30 m, je lâche une balle sur ce sanglier qui accuse le coup malheureusement je ne peux pas le doublé.

Les chiens prennent la voie et sautent chez les voisins, les postés n'ont pas pû le tirer. Les chiens sont au ferme, encore une fois c'est un endroit très encombrer et pour ne pas avoir de problème nous laisserons nos armes par chez nous, seul les dagues sont en action.

Nous arrivons à 2 sur le ferme, les chiens se font cogner et ils arrivent tout de même à coiffé le sanglier, j'approche pour le servir, d'un ultime éffort il balance les chiens puis sort du roncier, je me lance à sa poursuite, suivi des chiens, j'arrive à gagner du terrain et en pleine course (il ne court pas bien vite Smile ) je l'attrape par les soies du dos sauf que lui se retourne et me donne 2 coup de boutoir très rapide, un coup à droite et un coup à gauche dans l'intérieur des cuisses, je le tient et il n'est pas question de le lâché, la dague vient percée son coeur.

Le soir venu, j'ai constaté les conséquences des coups de boutoir, l'intérieur des cuisses était toutes noires, heureusement que c'était une petite laie de 60 kg, je n'ose imaginé le même scénario avec un mâle bien armé.

Marlin


Un matin froid de décembre, mon beau frère veut absolument que l'on chasse son térritoire car les sangliers sont là depuis un mois et les dégâts son conséquents aux alentours.

Les chiens partent de suite le nez au vent vers les broussailles, je descend dans un coin dégagé au milieu de la chasse pour voir ce qui se passe et maintenir le bon déroulement de la meute. Les jagds donnent deux coups de gueule devant moi puis repartent et reviennent pour se mettre au ferme, un sanglier de 95 kg me sort à 25 m environ, il bascule à la balle puis rentre d'où il venait, les chiens sont à ses trousses, les ronciers sont comme déchirés par un bull, le sanglier s'acculle et tient le ferme, j'ai beaucoup de mal à progrésser et vu la taille du goret j'ai bien peur qu'il y ait de la casse avec les chiens.

Mes valeureux compagnons me voyant les rejoindre avec mes encouragements ont préférer le coiffés, les 12 chiens agrippés de part et d'autre du sanglier, je pose le fusil et empoigne la dague, il faut que je sois prudent parce qu'il est bien armé, je l'attrape par dérrière et lui plante la dague dérrière l'épaule, la mort vient de frapper.

C'était une balle apophise.

Je remets les chiens dans le carré de ronce, il doit y en avoir d'autres, un chien est au ferme, puis deux, les autres rameutes et c'est la prise, le sanglier hurle à gorge déployée, il est au milieu du roncier à 30 m de moi, j'ai deux options, soit je passe par dessus les ronces de 3 m de haut et là j'y passe un temps fou ou bien j'y vais à quattres pattes en empruntant les couloirs de sangliers, j'opte pour la seconde option.

Je progresse à quatres pattes sans fusil, la dague va suffir, les chiens ne sont plus très loin, encore 10 m, je découvre au fur et à mesure les bauges puis la forte odeur des sangliers monte à mes narrines, tout de plus normal, sauf que je suis dans un couloir à sanglier à quattres pattes et là un sanglier de 30 kg vient droit sur moi au galop, heureusement que je l'ai entendu arrivé affraid , il m'a littéralement touché de la pointe des cheveux à mes pieds , il y a des jours ou la chance est avec nous. J'arrive sur le ferme, les chiens tiennent ce sanglier de 40 kg, je n'aurais aucun mal à le servir.

Chasseur de sanglier.com

avatar
Magnifique vraiment merci ! vous me rendez un grand service.

Si vous avez besoin d'un renseignement, n'hésitez pas à m'envoyer un message

vous serez informé de la parution de l'article.

http://chasseurdesanglier.over-blog.com/

Chasseur de sanglier.com

avatar
merci marlin pour ces messages, tu peux tranquillement en envoyer d'autres.
vous pouvez en envoyer d'autres jusqu'au 15 janvier en gros.

Parution dans la revue : "sanglier techniques de chasse" en mai. je confirmerai tout cela le moment venu.

http://chasseurdesanglier.over-blog.com/

Marlin


Cette histoire s'est passée alors que j'étais jeune permis, l'inconscience et le amnque de réflexion était de mise.

Nous avons battus tous le bois, seulement quelques chevreuils et renards ont étaient levés, certains ont perdu leur vie au saut du layon, nous redescendons vers les voitures en poussant la dernière lisière de ronce, les chiens sont fatigués et nous aussi mais il faut battre se coin correctement car il est propice au gibier.

Les chiens de mon père s'engouffre dans l'épais, niaf-niaf, ça démarre, le sanglier me sort à 40 m, les 2 brenneck le touche mais ne le stop pas, le sanglier poursuivi par les chiens va se caler dans une partie clair du bois, il n'y a que des touffés de coude, les chiens l'encercle, il claque des dents et charge dès qu'il le peut, de mon côté je suis un peu embarassé car je suis seul et je n'ai plus de balle sur moi , j'en ai prêté et j'en ai tiré, me voilà à sec de munition .

Je suis maintenant en position pour servir le sanglier par dérrière, j'ai réussi à m'approcher grâce à la touffé de coude contre laquelle il est acculé, de temps à autre il s'assoie puis se relève d'un bon en chargeant les chiens. Je profite d'un instant ou il s'assied pour lui grimpé sur le dos en lui tenant une oreille, il part au trot puis s'arrête et recul le long d'une autre chippé, je tiens bon ma proie, j'avais l'impression de faire un tour de poney Smile , d'un dernier éffort j'arrive à le mettre sur le côté puis à le daguet.

Cette laie de 75 kg avait une balle dans une patte avant et une autre dans la gorge.

Marlin


Mon premier sanglier (100kg) et mon premier ferme.

Je tir ce sanglier à la sortie d'un bois, mes balles sont toutes les 2 très mals placés, une dans un gigot et l'autre dans les éviscères Razz , le sanglier part en direction d'un grand fourré, les chiens prennent bien la piste et au bout de 5 min. ils sont au ferme. Mon père me crie d'y aller, je cours comme un lapin, l'excitation et l'adrénaline font leur effet, les chiens sont au ferme devant moi, les genêts m'enpêche de voir le sanglier mais le bruit qu'il fait ne trompe pas, il est bien là à 2 m devant les chiens.
Le sanglier ne laisse approcher personne, une certaine peur m'envahit, j'ai peur qu'il disparaisse pour toujours ou bien qu'il ne me fonce dessus, il faut que je me ressaisisse, le temps est venu de montrer mon côté gaulois, je contourne les genêts, je le vois maintenant, il arrache avec sa gueule toute les branches et ronces autour de lui, impréssionnant Shocked , les chiens s'écartent et boum une balle de tête.

Il y a des fermes ou l'utilisation de la dague est absolument impossible a moins d'être complètement inconscient.

Marlin


Un ami qui ne chassait que le petit gibier et qui n'avait aucune idée de la chasse du sanglier voulu le découvrir en ma compagnie car les histoires que je lui narrer de mes sensations le laisser perplexe, il me prenait pour un menteur, qu'à celà ne tienne, vient donc à une battue et tu viendras dans le rabat.

Mon père est sûr que les sangliers sont là, j'appel le novice et nous voilà partis. Il à bien une paire de bottes mais pas de cuissard ni de gant, je ne lui fait aucune remarque, il va découvrir par lui même que ces éléments sont indispensable Smile

Les chiens sont au ferme, je lui dis que ça y est, la bagarre commence, j'enmanche les ronciers comme je peux en revanche lui reste sur l'allée, non non lui dis-je, il faut y allé, suis moi, il prend tout son temps, je vois dans ses yeux comme une peur, il est tout blanc pale Smile .

Il me faut avancé maintenant à 4 pattes, entre temps le sanglier à décollé, nous attendons le retour des chiens. Un nouveau ferme puis c'est la prise, mon artiste à les mains et le pantalon dépouillé , tu va voir si je suis un menteur , j'appuis les chiens pour ne pas qu'ils lâchent leurs prise et annonce à mon suiveur que c'est lui qui va daguet le sanglier, il est collé à ma veste et ne sais que faire, j'estime le sanglier à 30 kg, je lui dis que c'est un petit et qu'il n'a rien à craindre, je plaque l'animal au sol puis le piqueux lui met un coup de dague dans les éviscères Twisted Evil, je lui avait dis dérrière l'épaule, il n'est pas têtu remarque, il parvient à le daguet un peu mieux mais sans conviction, je pique à mon tour ce petit mâle, la vie lui est ôté.

Cette journée lui restera à jamais graver dans la tête, il est heureux d'avoir vu de prêt le ferme puis d'avoir piquer un sanglier, mais il ne comprend toujours pas que l'on prennent autant des risques, celui-ci est un petit sanglier mais avec les gros il n'ose imaginer la scène.

fox-styll

avatar
modérateur
Merci les gars pour vos récits Wink
J'adore, continuez cheers


_________________
"Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté."
Winston Churchill

"Plus je découvre les hommes, et plus j'aime mon chien"

"La chasse est un art, une quête, une pratique à la fois ancestrale et moderne, une communion avec la nature, une confrontation à l'animal sauvage, une passion, un ensemble de traditions, de la convivialité, de la gastronomie, un sport: un mode de vie"

dimitri

avatar
Admin
volia un cr de ma part

c est l année derniere au mois de janvier lors d'une battue aux sanglier

j ai été apeller pour des pied frais arrive sur place le trouve un joli pied d'un sanglier de 90kg
les chiens le rapproche sur 30min avec 6 rapprocheurs une fois lancer on découple 20 autres chiens
about de 45min de chasse le sanglier est tirer loupé la mené continue il sera tirer sur l autres ligne
arriver au poste le tireur me dit j ai mis dedans et 20min apres les chiens se mettent aux fermer dans un roncier je vais pour le servi et la le sanglier me charge je tombe sur dans les ronces les chiens arrive a le bloquer aussitôt je retourne dessus et il me recharge aussitôt je prend un bon coup de tampon la avec lui
et la les chiens ne respect plus le ferme ils arrivent a le coucher
et j arrive a le servi
resultal je serais obliger aller au urgence pour me faire recoudre la cuisse
et je pense sans les chiens je serais pas la je sortirais de hôpital avec 10points de sutures

http://armorchasse.forumgratuit.org

Chasseur de sanglier.com

avatar
merci pour tout ces messages !
Vous êtes le seul forum à m'avoir dépanner !
Je m'en souviendrai !

Fin des envois dimanche soir m'a dit mon rédac chef.

merci au responsable du forum de m'envoyer le logo du forum dans un fichier lourd pour l'imprimerie, je vais demander de l'associé à l'article

http://chasseurdesanglier.over-blog.com/

dimitri

avatar
Admin
ok merci a toi je vais envoyer le logo par émail Wink

http://armorchasse.forumgratuit.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum