la chasse notre plaisir

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Colt Open Top Calibre 22 de 1875

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Colt Open Top Calibre 22 de 1875 le Lun 28 Nov - 7:46

JML19

avatar
Bonsoir

J'ai reçu le Colt Open Top calibre 22 bien sur au premier essai le barillet n'a pas tourné.

Je l'ai fait tourner à la main, je me suis aperçu qu'il y avait des loupés sur 3 crans sur 7 crans.

Ce qui n'était bien sur pas indiqué lors de la vente.

J'ai bien observé le barillet,  je me suis aperçu qu'il y avait des boursouflures sur la face externe de la partie crantée.

J'ai donc décidé d'essayer de le réparer.

J'ai cherché un forêt de la taille de l'axe je l'ai mis à l'intérieur de l'axe du barillet.

J'ai installé l'ensemble dans l'étau le forêt portant sur les mords de l'étau pour ne pas avoir besoin de bloquer le barillet dans celui.

Puis avec un marteau j'ai tapé par petit coup sec sur bossage de métal en surplus pour le ramener vers l'extérieur du cran.

Il ne faut pas taper n'importe comment, il faut taper en allant vers l'extérieur.

Puis avec le tiers-point d'une lime aiguille, j'ai refait un peu le cran.

Il fonctionne maintenant sur les 7 crans mais tiendra t'il avec des douilles percutées qui frotte dessus ?

C'est d'ailleurs ce qui a du se passer, les douilles gonflant du culot ont fait que le doigt d'indexation en acier type ressort a poussé le métal des crans plus mou vers l'extérieur.

J'ai ouvert l'arme pour faire un nettoyage complet.

J'ai repris quelques têtes de vis et le système de blocage de la partie canon sur la carcasse (la vis tournait avec l'ensemble de blocage).

J'ai bien nettoyé et gratté le canon qui est un peu piqué à l'intérieur des rainures pas trop grave.

Bien nettoyé aussi le barillet.

Place aux photos :

Début de l'intervention



Démontage des plaques de la poignée



Démontage de le plaque qui couvre la partie chien entraînement



Reprise du barillet sur ces photos il a déjà été repris une première fois.





Réparation et entretien terminés.



Deux petits bouts de Merisier d'Amérique laissés par mon fils pour faire un présentoir.

On attendra que l'ébéniste qui est mon fils face son boulot.

Je ne suis pas un artiste du bois comme mon fils.

Voici quelques unes de ces réalisations.







Voici la réalisation de papa, on rigole pas, cela aurait pu être du contre plaqué de 10 mm !





J'ai pris les crans au microscope pour voir le travail de repousse lors du martelage.

Vous verrez que sur deux crans le métal a été repoussé en laissant des creux.

Ces creux fragilisent quand même le cran.

J'ai aussi constaté une micro fissure sur la partie où il y a les crans au niveau d'un cran repris.

Si je n'avais pas mis le forêt dans l'axe du barillet il aurait pu casser.

Cette micro fissure n'influence pas la partie où il y a les chambres pour mettre la munition.

Cran 1 en bon état :



Cran 2 en bon état un peu arrondi :



Cran 3 métal repoussé qui fait des trous et des bosses sur le côté :



Cran 4 un peu usé vers l'intérieur :



Cran 5 il y a un creux un peu à l'intérieur du cran :



Cran 6 le métal est mieux revenu mais l'état de surface n'est pas uniforme :



Cran 7 en bon état :



Voici la fissure cela vient de la grande quantité d'impureté dans le métal des armes fabriquées au XIXème siècle.

C'est ce qui fait la fragilité du métal.



Voici ce que donne les crans retapés, je ne pense pas que je peux faire plus, certains crans étaient vraiment très usés au point de ne plus être actif.

Pour le moment cela fonctionne bien il y a verrouillage à la manœuvre du chien.









Voilà c'est fait, j'ai essayé l'arme.

J'ai tiré 7 coups de 22 Short Sellier Bellot, l'arme n'a pas bronché les7 coups sont partis comme un métronome.

L'indexation a été parfaite, j'ai juste tiré dans l'herbe à un endroit ou je peux dresser mon chien d'arrêt ICE.

La percussion est net et franche, vous le constatez sur les photos, les douilles ne se sont pas coincées.

Je suis très satisfait de cet essai, je ne sais pas si c'est l'émotion mais je trouve que cela pète sec quand même, la Sellier Bellot 22 Short elle développe 70 joules.

Mission terminée, nettoyage de l'arme et sur son présentoir.

Place aux photos vous découvrez en même temps que moi le démontage de l'arme.



















Voici des photos de l'intérieur du barillet et du canon, il est revenu mais cela a été dur, ils n'ont pas du être nettoyés souvent.









J'ai pris les trois crans qui posaient problème pour voir ce qu'ils donnent.

Le cran le plus malade, le fait de repousser le métal fait un petit creux en haut qui ne gène pas, car le fait de repousser le métal m'a permis de limer la base du cran



Ce cran a encore un petit creux sur le côté qui ne gène pas.



Celui ci est un peu repoussé vers le haut mais cela ne l'empêche pas de fonctionner correctement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum